Télépro
CompteAbonnez-vous
Suivre Télépro
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Flux RSS

Articles en relation

Concours

Star canadienne Kendji Girac

Gagnez son nouvel album « Kendji » !

Boutique

Destin de Star 60 ans du rock Destin de Star 60 ans du rock

1954-2014 60 ans de rock raconté par Eric Laforge et Laurent Rieppi de Classic 21 ! + un concours exclusif : un minitrip à Londres, «sur les ...



Journal de Cannes (J6) : Émilie Dequenne bouleverse la Croisette


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 23/05/2012 - 12h21

NoteNoteNoteNoteNote 1/5 (7 votes)

Journal de Cannes (J6) : Émilie Dequenne bouleverse la Croisette

L'actrice belge est époustouflante dans le dernier film de Joachim Lafosse, «À perdre la raison», présenté ce mardi 22 mai 2012.

Présenté mardi dans la section officielle «Un Certain Regard» du 65e Festival de Cannes, le long métrage «À perdre la raison» a reçu un très bon accueil au terme de sa projection. Réunissant Émilie Dequenne, Tahar Rahim et Niels Arestrup, c'est le cinquième long métrage de l'auteur et cinéaste belge Joachim Lafosse, après des œuvres remarquées («Nue Propriété», sélectionné en Compétition officielle à Venise en 2006, «Ça rend heureux», Grand Prix au Festival Premiers Plans d'Angers en 2007, «Elève libre» sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs Cannes 2008).

Une trame identique

Le drame retrace l'histoire de Mounir, jeune Marocain, qui, depuis son enfance, vit chez un médecin aisé et ne parvient pas à s'émanciper de cette dépendance même quand il rencontre une jeune femme qui lui donnera quatre enfants. Le film est considéré par le réalisateur comme une fiction inspirée librement de l'affaire Lhermitte, du nom de cette femme qui a assassiné ses cinq enfants à Nivelles, en 2007.

«J'en ai parlé avec un psychiatre»

Présente à Cannes pour le rôle de cette mère infanticide, l'actrice belge Émilie Dequenne a confié que ce rôle l'avait bouleversée. «Je ne pouvais pas refuser le rôle de cette mère infanticide, même s'il me faisait peur», a-t-elle confié; «En tant que maman, ce rôle est interpellant. Le personnage est tellement tourmenté que j'en ai parlé à un psychiatre. Je ne comprends pas comment on peut en arriver à une telle situation.»
Le film sortira le mercredi 30 mai 2012 en Belgique.

Découvrez l'entretien qu'Émilie Dequenne nous a accordé avant son départ pour Cannes dans le magazine Télépro sorti ce mercredi 23 mai en librairies. Un numéro qui fait plus largement la couverture de Cannes et des people présents ou attendus.

le partenaire des médias