Télépro
CompteAbonnez-vous
Suivre Télépro
  • Facebook
  • Twitter
  • Youtube
  • Flux RSS

Articles en relation

Concours

Star canadienne Rencontre lecteurs !

Rencontrez Adamo le 10/11 pour la sortie de «Adamo chante Bécaud»

Boutique

Destin de Star 60 ans du rock Destin de Star 60 ans du rock

1954-2014 60 ans de rock raconté par Eric Laforge et Laurent Rieppi de Classic 21 ! + un concours exclusif : un minitrip à Londres, «sur les ...



Le Grand soir


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 11/06/2012 - 18h27

NoteNoteNoteNoteNote 0/5 (0 votes)

Le Grand soir

Une farce punk et désopilante des réalisateurs de «Mammuth». Avec un Poelvoorde formidable !

Il se fait appeler «Not», comme dans «Punk Not Dead», et il se l'est tatoué sur le front, juste sous la crête que porte celui qui se désigne lui-même comme «le plus vieux punk à chien d'Europe». Son chien, c'est un Jack Russell qui vit dans la rue avec lui. Et c'est le propre chien de Benoît Poelvoorde qui le «joue», aux côtés de son maître...
Dès le départ, «Le Grand soir» n'est pas un film comme les autres. Loin de là, même. Évidemment, on le doit au tandem Kervern/Delépine, ces anarchistes aux gags décapants, aimant les marginaux et ayant offert à Gérard Depardieu le beau cadeau de «Mammuth». Les deux zigomars nous proposent une farce antisociale marquée de punkitude, avec Albert Dupontel en frère «rangé» (mais très provisoirement) d'un merveilleux Poelvoorde. Une comédie déjantée, chaotique, politique, libertaire, hilarante et provocatrice mais aussi ouverte à l'émotion, la tendresse.

Louis DANVERS

Comédie de Benoît Delépine et Gustave Kervern (France, 2012, 92 min), avec Benoît Poelvoorde (Not), Albert Dupontel (Jean-Pierre Bonzini) et Brigitte Fontaine (la mère, Marie-Annick Bonzini).


Vos autres sorties du

mercredi 13 juin

2012

Blanche-Neige et le chasseur

Cette nouvelle version du célèbre conte fait le choix du spectaculaire. Kristen Stewart et Charlize Theron s'y livrent un duel mémorable.
Il faut bien de la vaillance à la jeune héroïne campée par Kristen Stewart («Twilight») pour affronter la très méchante reine incarnée par Charlize Theron. Mais la jeune actrice a du répondant, et elle brille dans un film faisant le choix du grand spectacle à la «Seigneur des anneaux», avec des décors extraordinaires et des effets spéciaux qui ne le sont pas moins. Loin de Walt Disney, une adaptation libre, impressionnante et chatoyante du conte des frères Grimm.

L.D.

Action/aventure/fantastique de Rupert Sanders (États-Unis, 2012, 126 min), avec Kristen Stewart (Blanche-Neige), Chris Hemsworth (le chasseur) et Charlize Theron (Ravenna).

Couleur de peau : miel

L'adoption au centre d'un film d'animation autobiographique, très joliment adapté d'un roman graphique.
Enfant coréen adopté par une famille belge au début des années 1970, Jung a raconté son histoire dans un très beau roman graphique, qu'il adapte aujourd'hui avec la complicité de Laurent Boileau. Mélangeant habilement animation (2D, 3D, images fixes) et prises de vues réelles (issues des archives familiales), le film marie aussi très joliment réel et poésie, critique acide et moments de tendresse, avec un humour et une émotion qui vont droit à l'esprit et au cœur. Une œuvre originale et attachante.

L.D.

Documentaire/animation de Jung et Laurent Boileau (Belgique/France, 2012, 75 min), avec les voix de William Coryn (Jung), Christelle Cornil (la mère) et Jean-Luc Couchard (le père).

Mais aussi :

Footnote

Drame de Joseph Cedar (Israël, 2011, 105 min), avec Shlomo Bar-Aba, Lior Ashkenazi et Aliza Rosen.

Journal de France

Documentaire de Raymond Depardon et Claudine Nougaret (France, 2011, 100 min), avec Raymond Depardon et Claudine Nougaret.

le partenaire des médias