TF1 Belgique : le CSA français semble sourd aux demandes belges | Infos Télévision | Télépro
Télépro
CompteAbonnez-vous


TF1 Belgique : le CSA français semble sourd aux demandes belges


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 17/07/2017 - 15h16

NoteNoteNoteNoteNote 2/5 (16 votes)

TF1 Belgique : le CSA français semble sourd aux demandes belges

Le CSA français a envoyé une réponse aux demandes de son homologue de la Fédération Wallonie-Bruxelles concernant TF1.

À la mi-juin, le CSA de la Fédération Wallonie-Bruxelles envoyait un courrier de recommandations à son homologue parisien, en vue d’enclencher une procédure de coopération entre les deux régulateurs concernant le décrochage TF1 Belgique.

L’idée est de limiter l’impact de l’arrivée de TF1 sur le marché belge, tout en préservant l’écosystème publicitaire existant. Un mois plus tard, le CSA français a répondu. Et les demandes ne sont que très partiellement rencontrées.

Parmi les réponses insuffisantes, il y a d’une part la contribution à la production audiovisuelle locale et le maintien des contrats sur la primo-diffusion. Ces derniers permettent à la RTBF et RTL de proposer des programmes (généralement de fiction) avant la diffusion sur une chaîne française. Pour maintenir un niveau de rentrées publicitaires important, TF1 serait tenté de garder ses cartouches…

«Le CSA belge estime que la réponse formulée par le CSA français n’intègre que partiellement les demandes qui lui ont été adressées», précise le communiqué du régulateur. «Il ne peut donc conclure, à ce stade de la procédure de coopération qu’il a initié, que la convention, telle que proposée par le CSA français, constitue un accord "mutuellement satisfaisant" pour encadrer les activités de l’opérateur français ciblant le marché publicitaire belge.»

Le CSA belge va donc poursuivre la procédure. Chose qui n’est pas contraignante pour la création de TF1 Belgique. D’ici au 1er septembre 2017, la chaîne française et le CSA devraient signer une convention spécifique pour la création de TF1 Belgique (opérée depuis Paris). Ce sera un troisième canal «parallèle» de TF1 (après TF1 Suisse), qui sera destiné aux opérateurs belges et intégrant les fenêtres publicitaires made in Fédération Wallonie-Bruxelles.

Les deux présidents des CSA concernés ne risquent pas de se rencontrer au «Camping Paradis», cet été…

Pierre Bertinchamps

Légende & Crédit photo : tf1-belgique.jpg /
www.telepro.be/raclette www.telepro.be/sacs www.telepro.be/cuisine www.telepro.be/blender www.telepro.be/enceinte www.telepro.be/cheveux www.telepro.be/balance www.telepro.be/maman www.telepro.be/mere www.telepro.be/papa www.telepro.be/ethias www.telepro.be/carnetete www.telepro.be/yvesrocher www.telepro.be/ravel www.telepro.be/montre www.telepro.be/bbq www.telepro.be/sodexobox www.telepro.be/sodexopack www.telepro.be/francos www.telepro.be/tbrentree www.telepro.be/thomaspiron
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.
le partenaire des médias