RTL-TVI : la direction veut licencier 30 personnes au sein de la rédaction | Infos Télévision | Télépro
Télépro
CompteAbonnez-vous


RTL-TVI : la direction veut licencier 30 personnes au sein de la rédaction


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 06/10/2017 - 14h10

NoteNoteNoteNoteNote 1/5 (19 votes)

RTL-TVI : la direction veut licencier 30 personnes au sein de la rédaction

Trente personnes qui travaillent à la rédaction de RTL Belgium devraient voir leur emploi passer à la trappe, a annoncé vendredi la direction du groupe audiovisuel privé lors d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Au niveau de la régie publicitaire, celle-ci avait déjà fait savoir que 15 fonctions étaient concernées par la restructuration, précise Fabian Duma, permanent de la CGSLB.

Le 14 septembre dernier, la direction de RTL Belgium avait officialisé sa volonté de licencier 105 personnes, enclenchant la procédure d'information et de consultation prévue par la loi "Renault" sur les licenciements collectifs. Depuis, les conseils d'entreprise extraordinaires se succèdent sur les différents axes du plan de transformation baptisé #Evolve.

Ce vendredi, les syndicats ont appris que, parmi les 105 emplois menacés, 30 concernaient les membres de la rédaction. Au niveau de la régie publicitaire, 15 fonctions sont visées. L'impact du plan de transformation sur les autres secteurs sera abordé à partir de la semaine prochaine. "Le plan de transformation implique de supprimer 30 emplois au sein de la rédaction", confirme Christopher Barzal, porte-parole de RTL Belgium. "On parle de 30 emplois sur une rédaction de 170 personnes, employés et pigistes confondus."

Il s'agit d'emplois de journalistes mais pas seulement. "On aura des rédactions séparées pour les 'fast news' (réactions à chaud) et les 'slow news' (approche plus approfondie)", précise-t-il. "Il y aura aussi une diminution des équipes en régions, mais cela ne signifie pas que les licenciements concerneront surtout ceux qui travaillent en régions. Certains pourront être rapatriés", assure-t-il.

"Les délégués essayent d'avoir plus de détails mais la direction reste volontairement très vague pour éviter de personnaliser le débat", analyse pour sa part Fabian Duma.

Selon la direction, le plan #Evolve doit "pérenniser durablement les activités d'un groupe de chaînes privées proposant des contenus forts et conforter sa position de leader sur le marché belge". Son CEO, Philippe Delusinne, l'a justifié par les nouveaux modes de consommation des médias et la nécessité de repositionner l'entreprise, et surtout ses chaînes télévisées, face à la concurrence.

Pour les travailleurs, ce sont surtout "105 professionnels de talents, 105 familles impactées et des conditions de travail incertaines pour ceux qui restent", alors que l'entreprise est bénéficiaire. Actuellement, RTL Belgium emploie au total un peu plus de 500 salariés, une centaine de pigistes réguliers et environ 200 pigistes occasionnels. Le chiffre de 105 licenciements concerne tant les salariés que les pigistes réguliers.

Découvrez ci-dessous la réaction émue de Christophe Giltay, représentant des journalistes de RTL :

Légende & Crédit photo : journal-rtl-rtl-tvi.jpg /
www.telepro.be/raclette www.telepro.be/sacs www.telepro.be/cuisine www.telepro.be/blender www.telepro.be/enceinte www.telepro.be/cheveux www.telepro.be/balance www.telepro.be/maman www.telepro.be/mere www.telepro.be/papa www.telepro.be/ethias www.telepro.be/yvesrocher www.telepro.be/ravel www.telepro.be/montre www.telepro.be/bbq www.telepro.be/sodexobox www.telepro.be/sodexopack www.telepro.be/tbrentree www.telepro.be/thomaspiron www.telepro.be/JDA www.telepro.be/fedplus www.telepro.be/bayard www.telepro.be/essent www.telepro.be/ulg www.telepro.be/chc www.telepro.be/foxetcie www.telepro.be/dimanchenoel
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.
le partenaire des médias