Télépro
CompteAbonnez-vous
Ma liste TV

Connexion à Ma liste TV

Mot de passe oublié ?
S'enregistrer avec mon compte
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Google+

S'inscrire à Ma liste TV

Boutique

Hors-série 50 invitations au voyage Hors-série 50 invitations au voyage

De Liège à Anvers, de Bruxelles au Limbourg, de Namur à la Flandre, des tumuli de Cortil-Noirmont aux trésors de la Cathédrale de Liège, de la ...

La télé qui déshabille... et fait de l'argent !

Ce jeudi 26 mars, AB3 entamait la diffusion d'«Adam recherche Eve», une téléréalité nudiste. La semaine dernière, à l'occasion d'un sondage publié sur notre site web, vous étiez 72 % à trouver ce genre d'émission «débile», contre 18 % à trouver ça «super», et 10 % à vouloir attendre de voir pour juger. De mémoire de journaliste télé, on n'avait plus vu une telle désapprobation depuis l'apparition de la téléréalité, au début des années 2000 !


Cinquante ans après l'arrivée de la pilule et la libération sexuelle, aurions-nous fait un bond en arrière au niveau des mentalités ? Pas sûr...


Dans une interview qu'elle nous a accordée, Caroline Ithurbide, la présentatrice de l'émission, affirme que cette polémique autour du programme existe «parce qu’on met en avant des choses taboues, comme la nudité». Mais elle avoue également : «Quand elle m'a présenté le projet, la direction de D8 (ndlr : la chaîne française productrice) m’a dit que ce serait un concept un peu sulfureux et qu’on allait beaucoup buzzer autour. Elle savait qu’il y aurait beaucoup de polémiques.»


Et c'est bien là que ça nous dérange : «Adam recherche Eve» a été conçue pour faire le buzz et de l'audience, et pour rien d'autre.


Julien Vandevenne

Rédacteur en chef adjoint

Concours

Star canadienne Fan d'Astérix et Obélix ?

GAGNEZ 30 DVD "Astérix & le domaine des Dieux" !

Magazine

Télépro Magazine

→ Voir le sommaire
→ Je m'abonne

68€ / 52 numéros

Votre magazine sera livré
chez vous sans frais pendant 1 an.

TV replay

Galerie Videos

Sondage

Comment allez-vous soutenir le Télévie 2015 ?
  • Je vais faire un don d'argent, maintenant ou pendant la grande soirée de clôture du 25 avril

  • Je vais participer à l'une des nombreuses manifestations organisées aux quatre coins du pays

  • Je ne soutiendrai pas l'opération

le partenaire des médias