Votes 0 avisPartager   Facebook    Twitter    Emaillundi 30 avril

Christine Deviers-Joncour : les liaisons dangereuses entre sexe et pouvoir

Quinze ans après son best-seller "La Putain de la République", Christine Deviers-Joncour revient sur les relations sulfureuses entre sexe et pouvoir dans un livre à paraître le 15 mai, "Ces messieurs d'en haut" (Jean-Claude Gawsewitch).

L'auteur, connu pour son implication dans le volet de l'affaire Elf-Roland Dumas, y raconte "la misère sentimentale et la décadence sexuelle de la haute société dans un récit émaillé d'anecdotes toutes véridiques", assure son éditeur.

S'agit-il de tel ministre ou avocat prestigieux, de tel riche industriel ou intellectuel médiatique ? Aux lecteurs de décrypter.

La femme de lettres décrit des scènes et des conversations dont elle dit avoir été témoin dans des soirées très spéciales, rapporte les confidences de femmes "victimes", parle aussi de sa propre expérience.

"J'ai dû pendant des années pour ma défense épingler les hommes de pouvoir et leurs dérives dans des affaires politico-financières", écrit-elle. Cette fois, "j'ai eu envie de parler de leurs comportements dans leur vie affective, amoureuse et familiale", explique Christine Deviers-Joncour.

"Car je pense que le pouvoir conféré à nos dirigeants leur fait perdre tout sens des réalités. Le pouvoir et l'argent les rendent fous", affirme celle qui se présente comme "la victime expiatoire parfaite dans un scandale d'Etat".

"Evitez les hommes de pouvoir. Nombreuses sont celles qui s'en mordent les doigts", lance-t-elle, qu'elles soient épouses ou maîtresses.

Parmi eux, il y a "les inconstants de la race des lapins chasseurs", qui "ne se réalisent que dans les relations éphémères et superficielles", dit-elle.

Il y a ceux qui "recourent au chantage et au harcèlement pour arriver à leur fin quand la proie leur résiste", ceux qui, parvenus au sommet de l'Etat, "donnent des leçons de morale et se permettent d'abuser des femmes en toute impunité", accuse-t-elle.

Christine Deviers-Joncour parle également de ses six mois de détention provisoire à Fleury-Mérogis, pendant lesquels elle est "restée muette devant la juge Eva Joly", une "femme d'en haut qui la hante". Et elle raconte leur étrange rencontre, des années plus tard, dans un bus puis un avion à destination de la Norvège.

("Ces messieurs d'en haut. De l'usage des femmes par les hommes de pouvoir" - Christine Deviers-Joncour - Editions Jean-Claude Gawsewitch - 167 p. - 15,90 euros)

Légende & Crédit photo : Christine Deviers-Joncourt arrive, le 31 août 2002 à l'occasion de la 28e édition du festival du cinéma américain de Deauville en France ©AFP/Archives / MYCHELE DANIAU / AFP


Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Votre Avis


Vous désirez réagir ?
Faites-en profiter la communauté et donnez votre avis.





Nos recettes

Découvrez chaque semaine, nos recettes à imprimer.  Voir nos recettes

Recettes Télépro

Conseils «éco-driving »

Notre pilote Pierre-Yves Rosoux vous donne des conseils pour consommer moins avec votre voiture. En savoir plus

Eco-driving

Concours télés locales

Grâce à l'émission « Bienvenue chez vous », participez au concours !

Bienvenue chez vous
Tags