Votes 0 avisPartager   Facebook    Twitter    Emailjeudi 09 juin

Pour Liliane Bettencourt, sa fille a "rompu" leur pacte de réconciliation

Françoise Bettencourt-Meyers, en se tournant de nouveau vers la juge des tutelles, a "rompu" le pacte de réconciliation conclu en décembre avec sa mère, Liliane Bettencourt, a jugé jeudi l'entourage de l'héritière de L'Oréal.

Leur réconciliation avait été négociée au mot près dans le plus grand secret. Deux jours après le dépôt d'une nouvelle requête devant la juge des tutelles de Courbevoie, des extraits de cet accord, que l'AFP s'est procuré, fragilisent la requête de Françoise Bettencourt-Meyers, selon le camp opposé.

Pour l'entourage de la milliardaire, la fille Bettencourt a "rompu" le pacte. "Elle aura la monnaie de sa pièce", avait prédit la veille dans un entretien au point.fr Liliane Bettencourt, "malheureuse" et "ulcérée" par cette procédure.

Au coeur de ce nouvel affrontement, le nouvel homme de confiance de Liliane Bettencourt: son avocat Pascal Wilhelm, devenu le 20 janvier son protecteur, chargé de gérer son patrimoine.

Dans la requête, Pascal Wilhelm est accusé de conflit d'intérêt en endossant la casquette d'avocat et de protecteur et en choisissant notamment d'investir pour le compte de l'octogénaire près de 140 millions d'euros dans une société de Stéphane Courbit que Me Wilhelm a représenté.

Un placement "dans les jeux en ligne", en désaccord avec la stratégie de la famille Bettencourt "pour qui il est essentiel que le nom soit associé à une marque prestigieuse", affirme la requête.

Françoise Bettencourt-Meyers et son mari "ont été mis devant le fait accompli", selon leur entourage. Faux, rétorquent les proches de l'avocat de Mme Bettencourt, selon qui le couple était au courant et n'avait pas cherché à s'interposer.

Si Françoise Bettencourt-Meyers demande des éclaircissements à la juge, c'est pour mieux la protéger juridiquement, avancent ses proches.

Pourtant, en décembre, elle s'engageait à ne pas contester la validité et les modalités du mandat de protection future, mis en oeuvre avec son accord le 20 janvier. A cette date, les deux parties s'entendaient sur le nom Me Wilhelm comme personne chargée de gérer la fortune de Liliane Bettencourt.

Mme Bettencourt-Meyers s'engageait à ne pas contester les décisions de sa mère, ce qu'elle fait aujourd'hui avec sa requête en dénonçant une "gestion très entreprenante du patrimoine de Liliane Bettencourt", souligne l'entourage de la milliardaire.

Or, l'accord prévoit que "les actifs du périmètre personnel de Liliane Bettencourt (patrimoine et dépenses, ndlr) seront gérés exclusivement par cette dernière avec l'assistance de son mandataire sans ingérence directe ou indirecte de quelque nature que ce soit".

Liliane Bettencourt était "parfaitement informée" de l'investissement réalisé par son avocat dans la société de Stéphane Courbit, a indiqué ce dernier dans une interview au Figaro.fr.

Concernant L'Oréal, l'entourage de Liliane Bettencourt affirme que Mme Bettencourt-Meyers possède depuis l'accord une créance de 300 millions d'euros sur Téthys, la société propriétaire des parts de la famille Bettencourt dans L'Oréal. Cette créance s'étend sur cinq ans et a été réalisée sous la forme d'une réduction de capital, en plus d'une partie des revenus des dividendes provenant des actions de L'Oréal.

Or, accusent les proches de Liliane Bettencourt, l'accord stipulait que Françoise Bettencourt-Meyers devait choisir entre une redistribution des dividendes et l'acquisition d'un capital de valeur équivalente.

Interrogée par l'AFP, Françoise Bettencourt-Meyers n'a pas souhaité s'exprimer.

Visé par une "enquête déontologique" lancée mercredi par le bâtonnier de Paris, Me Pascal Wilhelm se dit serein. Selon lui, il "a fait son travail dans les règles et ne représentera pas évidemment Liliane Bettencourt si la bataille judiciaire recommençait".

Légende & Crédit photo : François Bettencourt-Meyers, Giorgio Armani et Liliane Bettencourt le 24 janvier 2011 à Paris ©AFP/Archives / / ARMANI / AFP/Archives / Patrick Kovarik / AFP


Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Votre Avis


Vous désirez réagir ?
Faites-en profiter la communauté et donnez votre avis.





Nos recettes

Découvrez chaque semaine, nos recettes à imprimer.  Voir nos recettes

Recettes Télépro

Conseils «éco-driving »

Notre pilote Pierre-Yves Rosoux vous donne des conseils pour consommer moins avec votre voiture. En savoir plus

Eco-driving

Concours télés locales

Grâce à l'émission « Bienvenue chez vous », participez au concours !

Bienvenue chez vous
Tags