Votes 0 avisPartager   Facebook    Twitter    Emailjeudi 21 juillet

Photos de Carla Bruni-Sarkozy: le magazine Gala "serein"

Le magazine Gala (Prisma Presse), qui affiche en une cette semaine un reportage sur Carla Bruni-Sarkozy enceinte dont la publication n'a pas plu à l'épouse du chef de l'Etat, est "serein" et sûr de son bon droit, a affirmé jeudi à l'AFP son rédacteur en chef, Matthias Gurtler.

"On a reçu hier (mercredi) un coup de fil de l'attachée de presse de Carla Bruni-Sarkozy. Elle était énervée, elle nous a dit qu'elle allait certainement réagir. On lui a répondu qu'on était dans la légalité et de bonne foi", a-t-il expliqué.

Selon Europe 1, la première dame a décidé de porter plainte contre le magazine people, arguant que les photos, initialement prises par la rédaction de Nice-Matin le 14 juillet au Fort de Brégançon, auraient été publiées sans son autorisation.

"On n'a rien reçu", a répondu Matthias Gurtler, ajoutant que l'attachée de presse de l'épouse du chef de l'Etat n'avait "pas mentionné de plainte dans son appel". "Je crois que derrière tout ça, il y a un peu d'intox", a-t-il ajouté.

Gala a acheté les photos à MaxPPP, l'agence qui diffuse et vend les photos de la presse quotidienne régionale, moyennant rétrocession financière aux journaux. Et cette dernière a proposé les photos de Carla Bruni-Sarkozy "à tout ses clients, pas seulement à Gala", selon M. Gurtler.

"On a un bon de commande nous garantissant que nous avons bien le droit de publier le sujet +Carla Bruni+ réalisé par Nice-Matin le 14 juillet, ainsi que l'interview. Les seules conditions étaient de citer et de créditer le quotidien, ce qui a été fait", a-t-il poursuivi.

"Juridiquement, je suis serein. Ce bon de commande nous protège", a insisté le patron de la rédaction de Gala. "Je pense qu'il y a eu simplement une négligence de la part du journal. S'ils ne souhaitaient pas que les photos soient rediffusées ailleurs, il fallait le signifier à l'agence."

Interrogée par l'AFP, la direction de Nice-Matin a fait part de son "mécontentement", soulignant que l'entretien et le reportage photo avec Carla Bruni-Sarkozy étaient une exclusivité du journal.

"Il y a tromperie, ce n'est pas acceptable. On se sent floué", a déclaré le directeur des rédactions du groupe Nice-Matin, Olivier Biscaye.

"La lecture du papier de Gala sous-entend que l'interview était accordée à Gala", a-t-il estimé. "C'est faux, c'était une interview exclusive" de Nice-Matin, a-t-il ajouté, précisant que le groupe ne s'associait pas à une éventuelle plainte.

"On écrit +photos inédites+ mais pas +photos exclusives+, on n'a pas écrit +Carla Bruni reçoit Gala+", s'est défendu le rédacteur en chef de Gala.

"Je comprends assez mal cette polémique. C'est le droit à l'information de relayer cet événement au niveau national", a-t-il conclu, insistant: "Ca n'a pas réagi la semaine passée avec des photos volées (du couple présidentiel) sur la plage (et publiées par Paris Match, NDLR) et ça réagit cette semaine avec des photos officielles...".

Légende & Crédit photo : Carla Bruni-Sarkozy au Fort de Brégançon, le 16 juillet 2011. ©AFP / Anne-Christine Poujoulat / AFP


Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Votre Avis


Vous désirez réagir ?
Faites-en profiter la communauté et donnez votre avis.





Nos recettes

Découvrez chaque semaine, nos recettes à imprimer.  Voir nos recettes

Recettes Télépro

Conseils «éco-driving »

Notre pilote Pierre-Yves Rosoux vous donne des conseils pour consommer moins avec votre voiture. En savoir plus

Eco-driving

Concours télés locales

Grâce à l'émission « Bienvenue chez vous », participez au concours !

Bienvenue chez vous
Tags