Votes 0 avisPartager   Facebook    Twitter    Emailmercredi 24 août

Tests d'implants mammaires pour candidates hôtesses de l'air: émotion en Corée

Des candidates à un emploi d'hôtesse de l'air ont accusé la compagnie indonésienne Garuda de les avoir obligé à quasiment se dénuder pour découvrir d'éventuels tatouages, interdits, et d'avoir touché leurs seins pour détecter des implants mammaires, également prohibés.

Plusieurs candidates aux 18 postes proposés par Garuda en Corée du Sud ont dû se mettre en culotte lors d'examens médicaux de sélection, a déclaré mercredi une des candidates à l'AFP sous couvert de l'anonymat.

"La palpation des seins a eu lieu car les implants mammaires peuvent poser un problème de sécurité en cas de chute brutale de la pression en vol", a déclaré un responsable de la compagnie, cité par l'agence sud-coréenne Yonhap.

Les tatouages sont par ailleurs interdits au personnel navigant commercial, et des employés recrutés dans d'autres pays, tels l'Australie ou le Japon, ont subi des examens semblables, selon ce responsable.

Le bureau de Garuda à Séoul a nié que les candidates aient dû enlever leur soutien-gorge et affirmé que le médecin n'avait que "légèrement tapoté le haut des seins".

"Celles qui ont passé l'examen on dit ne pas en avoir ressenti de honte," a poursuivi la compagnie dans un communiqué, assurant que ce genre de vérifications étaient courantes chez de nombreuses compagnies aériennes.

Plus tôt, un porte-parole de Garuda à Séoul avait toutefois qualifié l'affaire de "très gênante", reconnaissant que la procédure normale de tests médicaux ne prévoyait pas de tels examens. "Nous enquêtons et interrogeons l'encadrement et le médecin responsable", avait déclaré Park Sung-Hyun à l'AFP.

"Nous n'avons jamais entendu parler, ou fait, de tels examens sur nos personnels," a déclaré de son côté une porte-parole de la compagnie nationale sud-coréenne Korean Air.

"Je me demande si ça veut dire que les passagères avec des implants mammaires ne devraient pas voler", a-t-elle dit, jugeant ces tests "bizarres".

"Je me demande si de telles pratiques seraient acceptables en Indonésie", plus grand pays musulman au monde, se demandait pour sa part Kim Da-Mi, du Centre contre les violences sexuelles de Séoul.

Légende & Crédit photo : Des avions de la compagnie indonésienne Garuda à Sumatra le 16 octobre 2010 ©AFP/Archives / Romeo Gacad / AFP


Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Votre Avis


Vous désirez réagir ?
Faites-en profiter la communauté et donnez votre avis.





Nos recettes

Découvrez chaque semaine, nos recettes à imprimer.  Voir nos recettes

Recettes Télépro

Conseils «éco-driving »

Notre pilote Pierre-Yves Rosoux vous donne des conseils pour consommer moins avec votre voiture. En savoir plus

Eco-driving

Concours télés locales

Grâce à l'émission « Bienvenue chez vous », participez au concours !

Bienvenue chez vous
Tags