Télépro
CompteAbonnez-vous


La RTBF présente ses excuses après le débat de Benjamin Maréchal sur le viol


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 12/01/2018 - 22h05

NoteNoteNoteNoteNote 1,06/5 (16 votes)

La RTBF présente ses excuses après le débat de Benjamin Maréchal sur le viol

La RTBF regrette que l'énoncé du sujet de l'émission «C'est vous qui le dites», diffusée vendredi matin sur la radio Vivacité et en télé sur La Une, ait heurté la sensibilité de nombreuses personnes, créé des amalgames et une ambiguïté sur la portée éditoriale de l'émission et par là-même la position du service public, indique-t-elle vendredi soir dans un communiqué.

"La RTBF leur présente ses excuses et veut rappeler que le viol est un crime puni par la loi, c'est un acte de violence intolérable et un véritable drame."

Vendredi matin, dans l'émission "C'est vous qui le dites" présentée par Benjamin Maréchal, les auditeurs étaient invités à réagir aux propos tenus la veille par l'ex-actrice porno française Brigitte Lahaie. "On peut jouir lors d'un viol", avait-elle déclaré sur BFMTV, avant de s'excuser. "Vous lui répondez quoi?", a demandé l'animateur de Vivacité à ses auditeurs.

Cet intitulé a provoqué la réaction outrée des ministres des Médias en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS) et de la ministre des Droits des femmes Isabelle Simonis (PS), annonçant qu'il interpellaient l'administrateur général de la RTBF Jean-Paul Philippot à ce sujet.

Le cdH a pour sa part appelé à la démission de Benjamin Maréchal.

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) a confirmé avoir reçu douze plaintes à la suite de l'émission.

Selon la RTBF, "la volonté de l'émission était de recadrer les propos de Brigitte Lahaie, ce qui a été largement fait en donnant la parole à des victimes de ces crimes qui ont pu exprimer leurs profondes blessures. La position de la RTBF est sur ce sujet sans nuance et sans ambiguïté. (...) Il ne saurait être question de banaliser ces violences contre les femmes."

La chaîne publique annonce également avoir pris des mesures "pour s'assurer qu'à l'avenir, l'énoncé des sujets de l'émission ne puisse plus donner lieu à des interprétations et malentendus". "La réflexion en cours depuis septembre dernier sur l'évolution de 'C'est vous qui le dites' après 10 années d'existence se poursuit en interne, en étroite collaboration avec l'équipe de l'émission et les responsables éditoriaux de l'entreprise", ajoute la RTBF.

Légende & Crédit photo : benjamin-marechal5.jpg /
www.telepro.be/raclette www.telepro.be/sacs www.telepro.be/cuisine www.telepro.be/blender www.telepro.be/enceinte www.telepro.be/cheveux www.telepro.be/balance www.telepro.be/ethias www.telepro.be/ravel www.telepro.be/montre www.telepro.be/bbq www.telepro.be/tbrentree www.telepro.be/thomaspiron www.telepro.be/JDA www.telepro.be/fedplus www.telepro.be/essent www.telepro.be/ulg www.telepro.be/chc www.telepro.be/foxetcie www.telepro.be/dimanchenoel www.telepro.be/balfroid www.telepro.be/nest www.telepro.be/sport www.telepro.be/trends www.telepro.be/vif www.telepro.be/yrbal www.telepro.be/yrdif www.telepro.be/bayard www.telepro.be/cunibertcheveux www.telepro.be/cuniberttondeuse www.telepro.be/plus www.telepro.be/spmailing www.telepro.be/vif www.telepro.be/veritas www.telepro.be/vifpapa www.telepro.be/pluspapa www.telepro.be/tlppapa www.telepro.be/trendspapa www.telepro.be/fdpsudpresse www.telepro.be/carrefour www.telepro.be/liege1
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.