Télépro
CompteAbonnez-vous


Coupe du Monde 2018 : l’équipe-type des grands absents


Facebook Twitter Envoyer par mail Imprimer

Publié le 13/06/2018 - 16h20

NoteNoteNoteNoteNote 4/5 (16 votes)

Coupe du Monde 2018 : l’équipe-type des grands absents

Blessés au pire des moments, champions d’équipes non-qualifiées ou simplement écartés par leur coach pour raisons «techniques», ces joueurs ne fouleront pas les pelouses russes cet été.

À la veille du début des hostilités, voici le Onze qui aurait, selon nous, donné du fil à retordre aux mastodontes de cette Coupe du Monde 2018.

Gardien de but : Gianluigi Buffon.

Qui d’autre que le légendaire portier italien pour protéger la cage de cette équipe fictive ? Suite à la non-qualification de la Squadra Azzura, Buffon est passé à côté d’une mythique 6e participation en Coupe du Monde.

On aurait pu préférer le gardien slovène Jan Oblak, auteur une nouvelle fois d’une saison cinq étoiles avec l’Atletico Madrid, mais l’expérience, essentielle pour un Championnat du Monde, plaide clairement en faveur du gardien de but transalpin, toujours au top malgré ses 40 ans ! À noter que celui-ci quitte la Juventus de Turin après 17 saisons et est annoncé du côté du PSG.

Défenseurs : Dani Alves, Virgil Van Dijk, Leonardo Bonucci, Marcos Alonso

Le premier, on ne le présente plus. Dani Alves est le joueur le plus titré de l’histoire du football – rien que ça. Expérience, combativité, imprévisibilité… : autant d’atouts qui font du Brésilien un joueur que toute équipe voudrait posséder. Blessé au genou, Alves ne s’envolera pas pour la Russie.

Acheté 84 millions d’euros à la mi-saison par Liverpool, Virgil Van Dijk fut un des artisans de la sublime deuxième partie de saison européenne de son club. Solide en un contre un, excellent dans son positionnement et habile en relance – jeu court/jeu long –, le joueur néerlandais, dont l’équipe nationale n’est pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du Monde, formerait un duo inédit en défense centrale avec Leonardo Bonucci qui possède à peu de choses près les mêmes caractéristiques. Malgré une saison en dents de scie avec son nouveau club le Milan AC, l’Italien de 31 ans reste sans nul doute un des meilleurs centraux au monde.

Pour compléter la ligne défensive, on opte pour Marcos Alonso. Infatigable sur son flanc gauche, le joueur de Chelsea séduit par son application et sait se montrer entreprenant aux moments opportuns. L’Espagnol est aussi une arme en plus sur les phases arrêtées. Avec les Blues, il n’est pas rare de le voir prendre ses responsabilités, notamment sur coup-franc, pour laisser admirer son somptueux pied gauche.

 

Milieux : Marco Verratti, Arturo Vidal, Radja Nainggolan

Comme Buffon et Bonucci, Marco Verratti fait les frais de l’élimination de l’Italie lors des barrages. Nous cédons volontiers les clés du milieu de terrain au petit virtuose italien qui subjugue par son touché de balle et sa vision du jeu.

Avec les «jumeaux» Arturo Vidal (le Chilien, de toute façon blessé, n’a pas réussi à emmener les siens à la Coupe du Monde) et Radja Nainggolan (écarté par Roberto Martinez) à ses côtés, nous promettons un milieu enflammé et tactiquement appliqué !

 

Attaquants : Gareth Bale, Alvaro Morata, Lorenzo Insigne

Un but sur retourné acrobatique en finale de Ligue des Champions, ça suffit pour être sélectionné, non ? Ajoutons à cela la puissance, la course et la frappe que l’on lui connait, et le tout fait de Gareth Bale un indispensable pour notre attaque. Le Pays de Galles ne s’est pas qualifié pour cette Coupe du Monde et c’est tout bénef pour nous !

En pointe, c’est Alvaro Morata que l’on retient. À nos yeux, l’un des attaquants les plus complets : technique, course balle au pied, sang-froid devant le goal… Un joueur qui plus est bourré d’intelligence, capable de renverser un match sur un coup de génie. Insuffisant aux yeux du désormais ex-sélectionneur espagnol Julen Lopetegui tout juste limogé par la fédération espagnole (lire ici), mais pas pour nous !

Et pour amener un maximum de ballons à l’Espagnol, on compte sur l’Italien Lorenzo Insigne (SSC Naples) dont la fougue a laissé de marbre plus d’un défenseurs cette saison encore en Série A et Ligue des Champions.

Les autres absences remarquées : Karim Benzema (France), Miralem Pjanic (Bosnie), Adrien Rabiot (France), Luiz Gustavo (Brésil), David Alaba (Autriche), Laurent Koscielny (France), Leroy Sané (Allemagne), Mauro Icardi (Argentine), Anthony Martial (France), Emre Can (Allemagne)…

Fabio Greco

Légende & Crédit photo : SIPA/00851904/000112 ISOPIX /
www.telepro.be/raclette www.telepro.be/sacs www.telepro.be/cuisine www.telepro.be/blender www.telepro.be/enceinte www.telepro.be/cheveux www.telepro.be/balance www.telepro.be/ethias www.telepro.be/ravel www.telepro.be/montre www.telepro.be/bbq www.telepro.be/tbrentree www.telepro.be/thomaspiron www.telepro.be/JDA www.telepro.be/fedplus www.telepro.be/essent www.telepro.be/ulg www.telepro.be/chc www.telepro.be/foxetcie www.telepro.be/dimanchenoel www.telepro.be/balfroid www.telepro.be/nest www.telepro.be/sport www.telepro.be/trends www.telepro.be/vif www.telepro.be/yrbal www.telepro.be/yrdif www.telepro.be/bayard www.telepro.be/cunibertcheveux www.telepro.be/cuniberttondeuse www.telepro.be/plus www.telepro.be/spmailing www.telepro.be/vif www.telepro.be/veritas www.telepro.be/vifpapa www.telepro.be/pluspapa www.telepro.be/tlppapa www.telepro.be/trendspapa www.telepro.be/fdpsudpresse www.telepro.be/carrefour www.telepro.be/liege1
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.